Accueil
Blog
Single post
ecran-publicitaire
affichage dynamique
affichage dynamique entreprise
affichage numérique
ecran dynamique
ecran vitrine

4 conseils pour un affichage dynamique réussi !

L’affichage dynamique devient de plus en plus un outil de communication incontournable pour les entreprises de toute taille. N’importe quelle enseigne peut booster son activité grâce à cette solution.

Cliquez ici pour savoir plus en détail pourquoi opter pour l’affichage dynamique !

A présent, voici 4 conseils pour réussir son projet d’affichage dynamique.

1 – DÉFINISSEZ LES OBJECTIFS DE VOTRE PROJET D’AFFICHAGE DYNAMIQUE.​

Un projet d’affichage dynamique peut avoir différents objectifs selon l’usage prévu par l’enseigne. Il est impératif de vous demander en quoi l’affichage dynamique est pertinent pour votre activité.

Va-t-il servir à valoriser votre image de marque, promouvoir le lancement d’un produit, augmenter votre visibilité ? Ou allez-vous privilégier un usage en interne, dédié à l’information, l’orientation de vos collaborateurs ou le divertissement et l’amélioration de l’expérience client ?

2 – ADAPTER LE CONTENU QUE VOUS ALLEZ DIFFUSER

Par évidence, les contenus doivent s’adapter aux objectifs fixés et au type de message transmis. Les contenus peuvent être de tous types (images, vidéos, textes). Mais pour que votre affichage dynamique soit efficace et impactant, il faut que vos contenus soient bien ciblés, attractifs et de courte durée.

Ils doivent également être renouvelés fréquemment en prenant en compte les habitudes de vos cibles afin d’éviter la lassitude. En effet, plus la fréquence de visionnage augmente, plus il faut mettre à jour les contenus. La diffusion doit donc pouvoir être effectuée à distance, en temps réel et rapidement.

Globalement, il existe 3 grandes catégories de solutions d’affichage dynamique.

POS (Point of Sale) : PLV ou publicité sur le lieu de vente.

POW (Point of Wait) : communication dans les zones d’attente afin de réduire le temps d’attente et le rendre plus agréable.

POT (Point of Transit) : pour les lieux de passage où il est préférable d’attirer l’attention avec un message court.

3 – UTILISEZ LE MATÉRIEL ET LES LOGICIELS ADAPTÉS À VOS BESOINS​

Il est également important de bien choisir son matériel et les logiciels utilisés, notamment l’écran publicitaire, le player et le logiciel.

Il existe de nombreux supports dans les solutions d’affichage dynamique : murs d’écrans, tables, tablettes, bornes, totems… L’écran publicitaire doit être adapté aux critères de l’entreprise ainsi qu’à l’emplacement prévu et ses conditions d’affichage (taille, visibilité, luminosité, conditions extérieures, etc.).

Le logiciel d’affichage dynamique permet de gérer la diffusion à distance et en temps réel. Il doit être simple d’utilisation, fonctionnel et performant.

Le player fera le lien entre votre logiciel et l’écran publicitaire. Ses propriétés doivent être en adéquation avec le contenu diffusé pour assurer sa fluidité. La capacité du player est donc très importante : capacités multimédias, graphiques, stockage, mémoire, consommation…

4 -CHOISISSEZ LES EMPLACEMENTS IDÉAUX POUR VOS ÉCRANS DYNAMIQUES

Un écran d’affichage dynamique doit avoir une visibilité parfaite et être placé intelligemment. Son support, sa disposition, sa taille, sa luminosité, sa distance avec la cible doivent être adéquats à l’environnement. Il est important de choisir des zones stratégiques, en fonction de vos objectifs, où les écrans peuvent bénéficier d’un maximum de visibilité et d’impact.

N’hésitez pas à faire appel à une équipe de professionnels qui vous aidera à identifier la solution idéale pour votre enseigne.

Vous êtes intéressés par la solution de l’affichage dynamique mais ne savez pas comment vous y prendre ? Laissez-nous vos coordonnées via notre formulaire et JFM Audit vous recontacte rapidement !

Partager :